Atelier de validation du projet de rapport sur la portée, les opportunités et les défis des typologies d’irrigation et de gestion de l’eau agricole en Afrique. 17-19 mars 2022, Dakar, Sénégal.

L’accès aux ressources en eau est une solution d’adaptation clé à l’augmentation des épisodes de chocs liés au climat pour parvenir à des moyens de subsistance durables en Afrique. En effet, l’accès à l’eau est essentiel pour fournir des moyens de subsistance résilients, renforcer la sécurité alimentaire et énergétique, améliorer le bien-être des ménages ainsi que leurs résultats en matière de santé et d’assainissement. Le Cadre pour le développement de l’irrigation et la gestion de l’eau agricole (IDAWM) de l’Union africaine contribue à la Vision africaine de l’eau (AWV) 2025, dans le but d’une Afrique où il y a une utilisation et une gestion équitables et durables des ressources en eau pour la réduction de la pauvreté et la protection sociale. le développement économique, la coopération régionale et l’environnement. L’un des principaux résultats de la domestication du cadre IDAWM est l’appel à développer la portée, les opportunités et les défis de l’état des pratiques de gestion de l’eau agricole (AWM) en Afrique.

Du 17 au 19 mars 2022, l’UA-SAFGRAD a organisé un atelier de validation de 3 jours par des experts du projet de rapport sur la portée, les opportunités et les défis des différentes pratiques de gestion de l’eau agricole (AWM) en Afrique. L’atelier a eu lieu à l’hôtel Rysara, Dakar, Sénégal. Le rapport est le produit d’une enquête de cadrage qui a été menée dans 8 pays sélectionnés répartis dans les 5 régions du continent. Les objectifs de l’atelier étaient d’examiner et de mettre à jour le projet avec les données d’état des pays et pour les experts d’accéder aux dimensions techniques et politiques détaillées des défis en fonction de leurs expériences et des leçons apprises pour une mise en œuvre durable de la GEA à travers le continent. Au total, sept experts de la GEA issus des États membres des 5 régions, représentant le Bureau régional de la FAO pour l’Afrique (RAF) et le responsable de la production et de la commercialisation de l’UA-SAFGRAD (Dr Mure Agbonlahor) ont participé à l’atelier de validation. Le résultat de l’atelier est un rapport amélioré (contenu et structure liés aux techniques et aux politiques) et représentatif avec la qualité requise en tant que document de travail pour la validation des parties prenantes.